ÉPISODE 157

 

 

Lundi 20 Décembre 1965

 

Betty chez Peyton

 

Martin harcèle Betty. Stella refuse de sortir avec Michael…

 

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Steven Cord a amené Betty Anderson à la maison Peyton, où ils y avaient déjà vécu d’une manière différente. Ceci dans l’intention de rencontrer sa mère, la gouvernante de longue date de Martin Peyton. Pour Steven et Betty, cette maison a joué un rôle important dans leur vie. Et elle continuera à être importante.

 

INTRO

Steven conduit Betty jusqu’au manoir et se gare devant les grilles.

 

 

SCENE 1

Hannah ouvre la porte d’entrée et Steven la salue d’un froid « mère ». Hannah n’est guère plus chaleureuse avec son fils et lui fait savoir qu’il aurait dû téléphoner avant de venir. Elle les invite tout de même à entrer. Peyton appelle Hannah depuis le living room. Hannah va le voir, puis revient au vestibule pour dire à Steven que Martin souhaite le voir. En attendant, elle offre un thé à Betty.

 

 

SCENE 2

« Pourquoi tu as amené cette fille ici ? », jappe Peyton. Steven bouge un pion de l’échiquier et lui apprend que Betty a été renvoyé de l’hôpital parce qu’elle avait emprunté le dossier personnel de Stella Chernak. Martin lui répond que la perte du job de Betty, c’est le problème de Leslie, pas le sien. « Vous n’y êtes pas, Mr Peyton, Betty n’aime pas Leslie Harrington ». Martin semble soudain intéressé par cette fille et demande à Steven de la faire venir dans la pièce. Il veut lui parler. Betty se trouve devant le pas de la porte et Martin l’invite à entrer. « J’ai quelque chose à vous dire, Mlle ».

 

 

SCENE 3

Peyton se déplace avec son fauteuil jusqu’à Betty et la remercie d’avoir voulu aider son petit-fils en dérobant le dossier de Stella. Puis il se tourne vers Steven et aboie : « Ne traîne pas dans les parages. Va plutôt boire un thé avec ta mère ». Steven s’exécute. Martin Peyton complimente Betty pour sa beauté. Elle admet que la beauté est un atout pour elle. Peyton lui pose des questions sur son bref mariage avec Rodney. Betty jette un regard sur l’échiquier. Peyton lui dit que chaque pièce coûte 100 dollars. Betty lui demande si la valeur des pions perfectionne son jeu. Peyton la toise du regard : « Que pensez-vous de Leslie Harrington ? ». Il lui demande également pourquoi elle pense que son petit délit était mauvais. Elle lui répond qu’elle aimait travailler à l’hôpital. Betty affronte Peyton dans tous les sens du terme. Elle lui dit qu’elle n’aime pas les gens malades, lui sert un verre et quitte la pièce. Peyton crie après elle.

 

 

SCENE 4

Michael s’entretient par téléphone avec le Dr Quist, le psychiatre à Boston, au sujet d’Allison. Stella entre dans le bureau et apporte à Michael une tasse de café. Le médecin raccroche et explique à Stella qu’Allison a perdu une partie de la mémoire. Ensuite, il lui suggère qu’ils devraient se voir un de ces jours, en dehors de l’hôpital. Stella offre à Michael de lui acheter un hamburger. Rossi lui répond que c’est lui qui lui en offrira un.

 

 

SCENE 5

Michael et Stella sortent de la voiture garée au parking pour aller au « roach coach ». Michael commande deux hamburgers. Il évoque le Dr Quist, avec qui il était au téléphone tout à l’heure. Stella lui demande s’ils peuvent parler du cas d’Allison ensemble. Lui préfèrerait parler de base-ball. La jeune femme lui parle de son premier job, au Foley Medical Center. Elle faisait une étude sur les vitamines avec un jeune docteur. La conversation est plaisante et ils passent un bon moment. Pour la première fois depuis longtemps, Stella rie de bon cœur.

 

 

SCENE 6

Le juke-box diffuse une chanson mélancolique lorsque Stella entre à la Taverne d’Ada Jacks. Elle se dirige vers un flipper, y glisse une pièce dans la fente appropriée et commence à jouer. Un client régulier arrive, aperçoit Stella et lui offre un verre. Elle se rend au bar pour dire à Ada qu’elle veut une boisson, une boisson particulière.

 

Rita se montre et Ada dit aux clients qu’elle revient tout de suite. Elle suit Rita dans l’arrière boutique et y découvre Steven, venu les interroger toutes les deux. Steven rassure Rita à propos de son prochain témoignage et lui parle de John Fowler, la prévenant des éventuelles questions gênantes qu’il pourrait poser. Steven promet de l’aider de tout son possible après la fin du procès. Rita s’en va et Ada parle en privé à Steven.  

 

 

SCENE 7

Steven se rend au bar pour parler avec Stella. Elle lui demande ce qu’il vient faire encore ici. Steven commande un scotch avec de l’eau. Stella fixe son verre et ironise : « Je suppose que Betty Anderson s’est bien amusée à jouer les espionnes. Est-ce vous qui l’avez poussée à voler mon dossier personnel ? Si vous vouliez des renseignements, vous auriez pu me les demander directement. L’honnêteté n’est décidemment pas un point de caractère. » Steven en profite pour lui dire que son caractère à elle est bien trempée et sera disséqué au cours du procès. Il paie et s’en va. Stella prend le sous verre et le lui jette. Puis elle s’essuie symboliquement les mains et se rassoit au bar.

 


 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Steven parle avec Hannah, Julie avec Betty, Rodney avec Steven.

 

STEVEN : Est-ce qu’il ne t’ais jamais venu à l’esprit que j’espérais quelque chose de toi ?

 

JULIE : Steven Cord a rusé pour que tu rencontres Martin Peyton.

BETTY : Si Steven essaie de me faire faire quelque chose de mal, j’arrangerais cela.

JULIE : Ne vas pas travailler pour Martin Peyton.

 

RODNEY : Et qu’est-ce que ce Sherlock Holmes des bas quartiers d’Hollywood fait pour moi ?

STEVEN : Il ne fait rien pour vous, il cherche pour lui-même.

 

 

EPISODE 156

LISTE

EPISODE 158